July 23th- July 29th, 2018

The game of the NOW  invites us to trust our own direction and rhythm.

For this, it is essential to allow moments where we can get out of the collective rhythms, connect to our own flow and receive its precious messages about our present visions, desires, questions.

Obviously, choosing to get out of sync with the collective is complex. Our lives are deeply linked to different human ecosystems; those of our families, our friends, our work environments, etc. Our membership in these collectives regulates us and makes us forget to listen to what feels right for us. Therefore, we often find ourselves feeling tensed or tired or frustrated as we walk, eat, communicate, produce in a rhythm or in a direction that is not not in tune with our present energy; and we all experienced  not listening to these signals until we exhaust our nervous system and get sick.

To avoid these extremes, this card reminds us to practice with regularity "this hygiene of the self". This practice clearly requires courage; that of not being afraid of being or feeling alone. Also the courage of getting rid of the guilt that tends to appear very fast when we choose ourselves rather than the others, specially or loved ones .

This is how these small collective readings concretely offer us support. By listening to these together, from everywhere, we generate a movement in which we give each other courage and permission and where we also remind each other about our right and our responsibility to trust our own flow. Not as an egoistic choice, but on the contrary as a constructive work of connection with our essence; as we fill ourselves at our own Source , we return to others with a more effective and joyful contribution.

*****

Le jeu du Présent nous invite à faire confiance à notre propre flux, à notre direction, notre rythme, nos fréquences.

Pour cela, il est essentiel de se permettre des moments ou l’on peut se désynchroniser des rythmes collectifs, afin de se connecter à son propre flux et de recevoir les précieux messages qu’il nous raconte sur nous-même, sur nos visions, nos désirs, nos questions du moment.

Evidemment, choisir de se désynchroniser du collectif est complexe. Nos vies sont profondément liées à différents écosystèmes humains; ceux de nos familles, de nos amis, de nos environnements de travail, etc. Notre appartenance à ces collectifs nous régulent et nous conditionnent à oublier d’écouter ce qui est juste pour nous. (Et parfois ce qui est juste uniquement pour nous! ) On se retrouve alors régulièrement à ressentir des tentions lorsqu’on marche, qu’on mange, qu’on communique, qu’on produit dans un rythme ou dans une direction qui n’est pas en phase avec notre énergie actuelle. Nous avons d’ailleurs probablement tous fait l’expérience de fair3 la sourde oreille à ces signaux jusqu’à épuiser notre système nerveux et tomber malade.

Pour éviter ces extrêmes, cette carte nous rappelle qu’il est juste de pratiquer régulièrement “cette hygiène  du soi”. Une telle pratique demande évidemment du courage ; particulièrement de ne pas avoir peur d’être seul. Egalement de se délester des sentiments de culpabilité qui se montrent rapidement lorsque l’on se choisit plutôt de choisir les autres, les nôtres.

Voilà comment ces petites lectures collectives nous offrent concrètement un support. En les écoutant ensemble, de partout, nous générons un mouvement dans lequel on s’encourage, on se permet, on se valide notre droit et aussi notre responsabilité  d’aller vers soi. Non comme un choix égoïste, mais au contraire comme un travail de connection avec notre essence; pour se remplir à notre Source et revenir vers les autres avec une contribution plus efficace, parce plus joyeuse.