“Je suis le théâtre des opérations” (2016)

P1470151.jpg

Laboratoires D’Écoutes à l’Université du Québec à Montréal (UQAM)
Performance. 1h15 (9 représentations)
Montréal, Québec. 2016

Affiche des perforrmances, realisée en collaboration avec Cecile Lebec.

Affiche des perforrmances, realisée en collaboration avec Cecile Lebec.

Idéation, direction de création, chef de projet
de la creation et performance publique proposée dans le cadre de présentation de ma maitrise en Etudes Théâtrales, à l’Université du Quebec à Montreal *


Synopsis.

Cette création rassemble deux rituels narratifs:

● 1- ECOUTER MON HISTOIRE:
Je propose immersion dans un film sonore de 45 minutes que j’ai composé à partir de mes enregistrements du Liban et dans lequel je raconte mes liens intimes avec ce territoire et ses êtres.
La trame sonore complète à écouter ICI

Les auditeurs entreprennent ce voyage d’écoute dans les conditions de leurs choix. Confortablement assis, ou couchés. Les yeux fermés, bandés, ou grand ouverts sur le carrefour chaotique des rues Montréalaises Sainte Catherine et Saint Denis qui s’agitent derrière les baies vitrées, en contrebas de l’espace d’écoute.
Le choix de ce carrefour est stratégique. Il permet à l’auditeur d’être exposé en direct à des vibrations sonores et à des informations visuelles renouvelées. Ces couches de “réel Montréalais” rentrent alors spontanément en résonance avec la trame sonore du Liban.


● 2- PARTAGER NOS HISTOIRES… ET LES RELIER.
Suite à ce voyage sonore, j’invite les auditeurs à écrire, dessiner, partager graphiquement sur une murale ce qu’ils ont perçus pendant leur écoute et de relier leurs perceptions avec celles des autres.
Cette création collective prend de l’ampleur d’une représentation à l’autre. Elle nous permet de visualiser les nombreux liens et résonances qui se tissent entre nos histoires individuelles.



* “ Je suis le théâtre des opérations”( Beautifully fucked-up) a été réalisé avec les précieuses collaborations des créateurs suivants:

Juliane Lachaud: Assistance à la mise en scène.
Christian Fortin & July Michèle Morin: Assistances dramaturgiques.
Cédric Delorme-Bouchard: Eclairages et scénographie.
Wissam E. Salem: Direction de production & captation audiovisuelle.
Cécile Lebec: Graphisme.
David Drury: Assistance à la dramaturgie sonore.
Bruno Pucella: Assistance au design sonore.
Charbel Yazbeck: Thé et générosité libanaise
Véronique Borboën et Emilie Martz-Kuhn: Professeures, assistantes et co-directrices de ma création de maitrise. 


“La voix humaine" (2004)

Performance dans le noir.
Théatre, 1 heure
Montréal, Québec. 2004

IDÉATION, DIRECTION CRÉATIVE & INTERPRÉTATION en direct de la pièce “ La voix humaine” d’aprés J. Cocteau.
Projet développé en résidence de création à la Société des Arts Technologiques de Montreal. ( 2004).
Une mise en écoute . 3 performances live, dans le noir complet , durant lesquelles j’interprétais en direct le texte de J. Cocteau: un solo de voix humaine

la voix humaine flyer.jpg

En co-création avec
David Drury: Ecriture et diffusion sonore
Frederic Berthiaume Gabbino: Production
Fabien Chaminade: Graphisme
SAT: Diffusion

Synopsis:
Imaginez.
Vous êtes dans un lieu public. Vous attendez. À côté de vous, une femme parle sur son cellulaire. Elle est en pleine rupture amoureuse . En attendant, vous l‘écoutez .

EXTRAIT DU COMMUNIQUÉ DE PRESSE ( 2004)

·      Résumé de la pièce originale de Cocteau

Une femme parle au téléphone. A travers sa seule voix, on comprend que cet appel est le dernier qu’elle reçoit de son amant. Il la laisse pour une autre. Pendant cette conversation rendue encore plus pénible par un système téléphonique encore mal établi (la pièce est écrite en 1930), cette femme passe à travers tous les registres de la souffrance amoureuse. Minute après minute, elle accepte et embrasse tous ses sentiments, toute sa vérité, toute son humanité.

  • Notre proposition: une « mise en sons » .

Le fond demeure le même que la pièce originale: Une communication téléphonique difficile dans un lieu empreint de solitude et d’attente. Quelques altérations dans le texte pour changer un téléphone de1930 en un cellulaire actuel ou pour passer d’une chambre a coucher à une gare ou a un centre commercial.

C’est la forme qui  diffère : Sur le sol, des tapis enclos de rideaux. Le noir total.  Assis ou allongés ,vous entendrez pendant 45 minutes la somme de 2 enregistrements mixés en direct chaque soir:  La voix ( le texte) a travers divers paysages sonores (des prises de sons réelles d’ espaces publics ou l’on pourrait  vivre la situation du témoin auditif). Ces enregistrements seront diffusés sur un système de son multicanal* qui amplifie la spatialisation sonore et par la, le réalisme et l’intensité  de l’expérience auditive. Ce système  permet également de recréer l’expérience théâtrale puisque nous décidons des mouvements, même minimes, du personnage central .

 * Système de son surround 5.1

  • Ecouter dans le noir.

- La nuit est dans la salle, autant que dans la voix et dans les mots. En vivant pleinement la rupture cette  femme accepte une traversée de la nuit nécessaire pour renaître au monde de la  lumière, de l’espoir, des amours futurs…

 - Nous renouons avec notre imaginaire d’enfance. Les histoires dans le noir. L’excitation et la peur mêlés. On s’accroche à chaque information sonore pour comprendre ce qui se passe et pour recréer une carte spatio-temporelle de notre environnement.

.

  • La voix humaine , universelle et sans âge

En 1930, Cocteau écrit la voix humaine en  réaction contre la recherche décorative.
En 2004, on constate souvent la même surenchère dans l’art ou dans le quotidien : Plus de mouvements. Plus d’informations. Plus de technologie. Plus.

Au delà d’une situation humaine intemporelle ( une rupture amoureuse), cette pièce célèbre La vie, qui dans sa nudité, sa voix, contient tout le théâtre…Pour peu qu’on lui donne attention, qu’on l’écoute …

 

…La voix humaine Maintenant, pour partager nos questions .
Lorsque l’espace privé rejoint l’espace public, lorsque la salle devient la scène et nous  donne le rôle de public-témoin, quelles sont nos limites individuelles envers l ‘Autre? Jusqu’ou pouvons nous ouvrir nos yeux, nos oreilles, notre cœur ? Où se situe notre responsabilité, notre empathie humaine? A partir d’où est-il sain de nous protéger? Et comment?…


Performances sonores (1998-2012)

Performances sonores
Concerts, Radio, Studios
Global. 1998-2012

MSL Cricri.jpg


Entre 1998 et 2012, j’ai régulièrement donné des performances de DJ dans des contextes de création variés.
J’ai accompagné des metteurs en scènes comme Wajdi Mouawad, des musiciens comme Patrick Watson, des vidéastes, des plasticiens. Parallèlement, j’ai eu de nombreuses résidences et invitations dans des institutions et des festivals de musique renommés- comme le Laika, la SAT, le Festival de Jazz et les Francofolies de Montréal.

Extrait d’un article sur mon travail de DJ .  Magasine hebdomadaire Montréalais VOIR ( 2003)

Extrait d’un article sur mon travail de DJ .
Magasine hebdomadaire Montréalais VOIR ( 2003)

Ces années de performances sont des grandes fondations de mon travail d’ÉCOUTE et de NARRATION.
En plus de la musique, des voix et des paysages sonores que j’écoutais pour composer mes mixs, j’ai appris à développer une écoute profond de mon environnement; Les voix qui se haussaient, les corps qui se rapprochaient, un groupe qui arrivait ou qui partait, la venue d'une tempête de neige … Tout cela participait à construire mon récit sonore. Il fallait rester attentive, au présent pour être capable de m’ajuster, d’improviser , de garder le fil du voyage sonore où je voulais entrainer mon public, corps, émotion et esprit.