"Ecouter-Raconter" - Liban & Camps de réfugiés (depuis 2010)

Ateliers d’expression créative pour enfants et adolescents
Libanais, Palestiniens, Syriens ( camps de réfugiés au Liban)
Liban. 2010 - présent

 
 
SALAMAT.jpg

Direction créative, chef de projet, & formatrice d’Ateliers d’Expression créative pour la jeunesse de camps de réfugiés au Liban.

● PUBLIC:
Ces ateliers s’adressent aux jeunes Libanais et aux jeunes réfugiés Palestiniens et Syriens au Liban.
Ils s’adressent également aux formateurs locaux intéressés par les méthodologies d’actualisation, basées sur l’écoute et la narration.

● PARTENAIRES
Je crée ces ateliers en partenariat avec des ONG et en collaborations avec des artistes, des activistes et des thérapeutes locaux (Don’t Border Me; Khayal pour l’Art et l’Education; Al Kamandjati, La Maison du Livre, Nehme Nehme, Patricia Namour).

● OBJECTIFS
Ces ateliers, modulables selon les contextes et les âges, ont un objectif double:
- Apaiser momentanément les systèmes nerveux des jeunes qui vivent dans des espaces où les tentions physiques et psychologiques sont constantes .
- Encourager les jeunes à exprimer créativement les sensations et les émotions qu’ils portent; les aider à raconter leurs maux, leurs peurs, à nommer leurs espoirs et leurs rêves.

Ces jeunes grandissent dans des identités communautaires fortement hérigées sur une histoire de conflits, d’exils… de couches successives de blessures non guéries héritées des générations précédentes.

Cet acte d’individuation et d’actualisation est donc à la fois complexe et important à poser pour eux. Ces ateliers sont comme des “mini pas-de-cotés” pour sortir d’un chemin narratif passé et construire une histoire différente, nouvelle.

● DESCRIPTION DES ATELIERS
Les ateliers suivent un même rituel: CALMER→ECOUTER→RACONTER→PARTAGER.

1 → CALMER.

Les ateliers débutent par des activités pour canaliser l’agitation corporelle des jeunes, calmer leur état de nervosité physique et les rendre disponibles à être Ici et Maintenant.
Je les guide dans différents exercices de respiration ou de mouvements ( danse, yoga, étirements ) qui activent leur souffle, leur équilibre, leur qualité de présence.

 
IMG_0671 - copie 3.JPG
 

2→ ECOUTER.

Je les invite à se poser, à s'allonger côte à côte, les yeux fermés ou bandés, et à écouter des voyages sonores que j’ai composé (entre musiques, ambiances et récits).
Dans cette écoute aveugle et dans cette posture d'intimité physique, les jeunes se connectent collectivement et individuellement à leur force d’imagination.

 
burj23 - copie.jpg
 
 


3→ RACONTER.

Suite à cette écoute, je propose à chacun d’exprimer plastiquement ce qu’il a senti, ressenti et vu durant l'expérience. Différents supports sont mis à la disposition du groupe (papiers, crayons, peinture, matériaux plastiques, etc.).

 
IMG_9779 (1).jpg
 


4→PARTAGER.

L'atelier se conclut sur un partage verbal collectif. Des discussions se forment autours des ressentis vécus lors de cette expérience d'écoute profonde.
Les mécanismes de défense s'assouplissent; des espaces de reconnaissance, d'empathie se forment entre les jeunes.
Chacun peut repartir avec son dessin comme une trace d’un espace-temps où ils se sont reliés à eux-mêmes et à l'Autre.

 
14.jpeg