“Esprits de résistance Festive” (Don't Border Me, 2007)

Échange radiophonique: Radio Canada & Radio Liban
Montréal (Québec), Beyrouth (Liban)
2007

DIRECTRICE ARTISTIQUE et CHEF DE PROJET de DONT BORDER ME-ESPRIT DE RÉSISTANCE FESTIVE: une correspondance radiophonique entre Radio Canada et Radio Liban.

Collaborations
Don’t border me ( Association Loi 1901, Arles, France)
Radio Canada (Bande à Part-Montreal, Canada),
Radio Liban ( Beyrouth, Liban)

Co-créateurs
Serge Abiaad, Ziad Nawfal, Jad Souaid, Charbel Haber, Lydie Claitte.

Une partie de l’équipe DONT BORDER ME -ESPRIT DE RÉSISTANCE FESTIVE. Ziad Nawfal, Jad Souaid,Christelle Franca et Charbel Haber. (France-2007)

Une partie de l’équipe DONT BORDER ME -ESPRIT DE RÉSISTANCE FESTIVE.
Ziad Nawfal, Jad Souaid,Christelle Franca et Charbel Haber. (France-2007)

Entre le 13 et le 23 novembre 2007 , la section Bande à Part de Radio-Canada et le programme Ruptured de Radio Liban ont partagé leurs ondes à travers une série d’émissions (en direct et préenregistrées) qui connectaient des musiciens et créateurs contemporains des scènes libanaise et québécoise.

L’échange était activé par un désir mutuel d'écouter et de raconter le Liban autrement qu’à travers son habituelle aura médiatique de pays en guerre (notamment ravivée par son récent conflit avec Israël à l’été 2006). Pendant dix jours, sept artistes contemporains libanais ( musiciens, photographes, journalistes) ont partagé leurs créations et leurs histoires. Des informations esthétiques, sociales, culturelles, politiques qui révélaient autant les problèmes que les forces vives du territoire.

DONT BORDER ME-ESPRIT DE RÉSISTANCE FESTIVE est diffusé sur l’antenne de Radio Canada ainsi que sur le blogue de Bande où se retrouve une série des capsules sonores, de textes et d’images envoyés par les créateurs Libanais (blogue.bandeapart.fm/radio_liban/.)

Quelques extraits en images, textes, voix et musiques.


B

La ville en chantier.”
Beyrouth est une ville étrange.Les chantiers y sont incessants.Je découvre sans arrêt de nouveaux bâtiments
surgis du néant là où, quelques jours auparavant,il n'y avait qu'un vieux dépôt désaffecté, un terrain de foot, une bâtisse croulante.Les rues muent et se transforment au fil des semaines, sans que personne ne semble
vraiment s’en étonner.
En Juillet 2006, le pays a été l'objet d'une vaste offensive militaire Israélienne.Des quartiers entiers et de nombreux boulevards de la capitale ont été détruits. Ceci a évidemment eu pour conséquence la recrudescence des chantiers en ville. Aujourd'hui, Beyrouth est grise de poussière, elle respire le béton et le métal rouillé. Et même si le pays vit un cauchemars politique et économique récemment, le chantier urbain est intransigeant. Le métal et le béton règnent,incontestés, déterminés, et rien ne semble pouvoir les ralentir dans leur lourde progression. Je les entends souffler, gronder et grincer. Les sons que j'ai traités et mis en scène,ces masses sonores fluctuantes, sont à l’origine des bruits capturés sur des chantiers et ailleurs. Je les ai pesés, décousus, et taillés. Je les ai modulés et transformés, tel un nouvel alliage secret.
Je leur ai donné une voix.
Ainsi, vous aussi, vous pourrez peut-être y entendre les lamentations fourbes de la ville en fusion.

Jawad Nawfal

« Songe d’une nuit d’été à Beyrouth .  Caroline Tabet. Beyrouth, 11.11.07

« Songe d’une nuit d’été à Beyrouth .
Caroline Tabet. Beyrouth, 11.11.07

EN 2009, Ziad Nawfal m’invite à mon tour pour parler de Dont Border Me et jouer des musiques et sons qui represente ce projet pour moi qui l’ai initié.
https://rupturedonline.com/tag/radio-canada/